Entre ciel et
marine

U8 - Veni Vidi Vici

U8 - Veni Vidi Vici

Telle est la devise de nos jeunes warriors ces derniers temps...

Ne croyez pas que tout fut si simple pour nos U8. Malmenés par une équipe caennaise en première mi-temps, passes qui n’arrivent pas à destination, manque de concentration, en avant multiples… et une équipe adverse qui n’a rien lâché. Heureusement suite à un recadrage du coach et du capitaine Gustave, l’église a été remise au centre du village ! Victoire 3-2, mais dans la douleur quand même.

Seconde confrontation face à Pont Audemer, nous avons assisté à un récital de nos protégés 11-0, avons donc fait tourner l’effectif de notre équipe première, à chaque erreur de joueurs. Piqués au fer rouge, étrangement concentration, jeu d’équipe et passes correctes ont fait apparition, à l’inverse du soleil qui lui n’était toujours pas là. Le fait de sortir des joueurs cadres a fonctionné, et à chaque retour sur le terrain, nous les avons sentis bien plus concentrés, volontaires et impliqués en équipe.

Notre équipe seconde, quant à elle, composée de première année et des quelques deuxièmes années n’a pas démérité, même si elle n’a pas gagné de confrontations vis-à-vis de nos adversaires. Toujours des problèmes d’implication, de placements, de passes, voire d’envie pour certains (les vers de terre étant toujours plus importants que les ballons..). Nous nous devions d’emmener tous les joueurs afin de leur faire aimer le ballon, le jeu et de les préparer à devenir de fiers ciel et marine pour l’année prochaine.

Comme à tout bon tournoi, nous avons terminé par le fameux HAC1 contre HAC2, avec du laxisme volontaire de notre part vis-à-vis des premières années et une sévérité rude à l’arbitrage pour les deuxième années. Le score n’ayant pas d’importance, nous avons offert plus de temps de jeu à tous et c’est aux yeux des éducateurs l’essentiel.

En conclusion, nous nous devons d’être de plus en plus sévère et exigeant avec notre équipe afin que ces derniers ne prennent pas la « grosse tête » et abordent tous leurs matchs de manière concentrée et minutieuse.

J’oubliais, et mon dernier paragraphe ne sera pas pour parler des enfants mais des parents ! Tout d’abord, Merci à ceux qui se déplacent et leur apportent un soutien sans faille à leurs enfants. Mais, parce qu’il y a un « Mais », je trouve dommage que des enfants en tournoi (tout comme à l’entraînement) ne possèdent pas de protège dents, vu les conséquences que pourraient avoir un mauvais choc. La logique aurait voulu que nous ne les fassions pas jouer et que les enfants ne fassent que du car avec les copains ce qui n’a pour nous comme pour eux que peu d’intérêt. Dernière précision, mais nous nous devons de le dire, n’étant plus à deux trois lacets prêts…les enfants doivent monter dans le car sans crampon, c’est logique... Mais il faut aussi le dire.

Rendez-vous au prochain tournoi où le placage sera à nouveau à l’ordre du jour. 

Jean-Louis GONDOIN, coach des U8

Matthieu DEHAIS, plume des U8

Posté le 29 janvier 2019

Rejoignez-nous !

Nos partenaires


Haut