Entre ciel et
marine

U8 - Nos adieux au Stade Dieppois

U8 - Nos adieux au Stade Dieppois

Ce samedi, déroutés en dernière minute d’un tournoi sur Yvetot, nous voici partis vers le stade dieppois pour affronter une fois de plus Rouen, ainsi que Dieppe. Stade Dieppois qui sera délocalisé dès Dimanche soir pour cause d’érosion.

Nos vaillants anciens Jacques et Fabrice, faute de n’avoir pu renouveler leur carte vermeil, n’ont donc logiquement pas eu la possibilité de se joindre à nous. Une absence physique qui n’a pas empêché les jeunes éducateurs que nous sommes avec David, de recevoir de leur part une liste de consignes longue comme les jambes d’Adriana. Bref livrés à nous même pour le meilleur et surtout pour le meilleur ! Les anciens nous avaient mis en garde en cas de défaite, nous serions la honte du club. La réponse est venue du jeu pour notre plus grande satisfaction.

David s’est donc livré au difficile exercice de gérer l’équipe 2, surexcitée après deux heures de car ! Quelle ne fut pas notre surprise, David les menant à la victoire sur leurs deux matchs ! La relève est désormais prête, voir parfois plus attentive que la première. Des leaders, Grégoire, des plaqueurs Pacôme, des tracteurs Romane et j’en passe. Démonstration de Rugby face à Dieppe 2 et Rouen 2. Nous sommes à deux doigts de créer une équipe 2 performante, qui monte, plaque et relance, de surcroit en l’absence d’au moins deux cadres normalement rattachés à ce groupe. Très belle surprise qui confirme ce que nous avions vu lors du dernier plateau au HAC. 17-7 pour Hac 2 face à Rouen 2 et 18 à 1 contre Dieppe, carton plein donc ! de surcroit avec des passes imposées avant d’aller aplatir.

Que reste t’il donc à la première ? La réponse sur le terrain. Une cohésion à toute épreuve, mais surtout des coups de génie et une vision du jeu, des intervalles, du soutien ! Petit bémol sur des individualités pensant encore faire le jeu tout seul et allant s’enfermer sur la touche. Attention, nous avons déjà prévenu qu’en U10 il ne serait plus possible de passer seul et que seul une équipe peut gagner, les passes permettant de créer les décalages de manière plus efficace et surtout plus rapide qu’une course ballon en main. Revenons donc aux faits de jeu, le Hac 1 l’emportant 6-1 face à Rouen 1, puis s’imposant 10-1 face à Dieppe 1. Fait marquant, plusieurs entrées en jeu du jeune Théophile volontaire avec des consignes aux piliers Liam et Sasha pour le soutenir et ne pas le laisser seul sur le terrain. De bons arrachages de ballons, des raids à l’intérieur de Gustave et Ewan pour libérer sur Anton et Tintin. Du très beau jeu donc une fois de plus, ce qui a sauvé nos têtes d’une vindicte des anciens. Les consignes de l’ardoise Velléda sont encore et toujours respectées, placement parfait et respect des consignes de jeu.

La fête étant belle pour nos adieux au stade, et un peu comme des adolescents sans leurs parents, nous nous sommes une fois de plus attardés au banquet pour célébrer ce coaching expert et précis sous forme d’un débriefing avec les parents encore présents. Samy était lui aussi surpris à la sortie des vestiaires lorsque nous lui avons fièrement annoncé les deux victoires de l’équipe2.

Les mauvaises langues diront que nous avons presque raté le car, le débrief étant assez long, n’en croyez pas mot.

En conclusion, si Jean LouiX, ancien mais respecté nous l’autorise, je propose de laisser à Jacques et Fabrice le rôle primordial des oranges, du pliage de maillot, et du rangement des plots. Blague à part, nos warriors sont quasiment prêts pour les tournois de fin d’année, attention, nous le répétons, le niveau sera plus élevé, ne pas se reposer sur ses lauriers donc...

Matthieux DEHAIS, barde des U8

Posté le 26 mars 2019

Rejoignez-nous !

Nos partenaires


Haut