Entre ciel et
marine

U6 - La compétition ! La vraie !

U6 - La compétition ! La vraie !

Ce week-end se déroulait la finale départementale pour les moins de 6 ans du Hac. 11 enfants, accompagnés de trois éducateurs sont partis très tôt le matin, direction le club de Quevilly, ALCL.
Une fois sur place, et en tenue, les organisateurs avaient prévu plusieurs exercices ludiques pour se mettre en jambe. Les exercices ont duré jusqu’à midi, pour laisser place au Picnic sur le terrain. Mais il ne fallait pas trop manger car la compétition commençait à 14h. 


Cette fois-ci, avec 11 enfants, les éducateurs ont pu composer deux équipes. Une équipe de joueurs plus motivés, et une équipe de joueurs « loisirs ».
En compétition moins de six ans, il n’y a pas de résultat… Mais ce genre de compétition nous permet de jauger notre niveau.
Les premiers matchs ont été laborieux pour les deux équipes, il a été difficile de rentrer dans le match, quelques fautes, des manques d’attention. Mais la victoire est au bout pour l’équipe 1 face à Quevilly.
Pour la seconde équipe cela a été encore plus dur, défaite face à Dieppe cinq essais à deux, la défaite fait partie de l’apprentissage.
Mais les joueurs se réveillent, ils commencent à surveiller les adversaires, les plaquent, récupèrent des ballons, marquent des essais, ne jouent pas au sol, mais cela ne suffira pas car l’équipe de Dieppe est trop forte, et après un festival d’essai l’équipe 1 s’incline au bout d’un match de cinq minutes, 6 - 7.
Petit à petit tous les joueurs jouent mieux, mais ce ne sera pas suffisant le retard était trop conséquent.
Dieppe termine donc à la première place, le HAC 1 partage la seconde place avec à Quevilly, et HAC 2 partage la troisième place avec Yvetot.
Comparer à la saison précédente, le résultat est moins bon, mais toutefois, le rugby proposé par les Hacmen de la saison 2018–2019 est beaucoup plus intéressant. Il n’y a pas eu de passe en avant, il n’y a pas eu de hors-jeu, il y a eu de nombreuses passes mais il y a eu très peu de défense. Peut-être est-ce dû aux nouvelles règles du rugby digest de la FFR ? Favorisant plus la mobilité, l’évitement et la rapidité.
Cette différence de jeu, se voit par le nombre d’essais marqué par les équipes : 72, soit un peu moins de 15 essais par équipes.
À la fin du tournoi, il a fallu attendre un petit peu la fin de la compétition des moins de huit ans, pour recevoir chacun une médaille pour la participation.
Un très grand merci au club de Quevilly pour l’accueil, et de Stéphane, pour l’organisation. Certain que toute la troupe est rentrée dans son foyer avec pleins de choses à raconter aux parents.
Ce format de compétition est super agréable, le fait de n’avoir à attendre que les U8, permet de ne pas trop rester sur place. Même si la journée est très longue pour une première expérience, départ à 8h, retour à 18h30, un dimanche.
Il ne devrait pas y avoir d’autres rendez-vous sportif pour la saison des U6, mais les entraînements continuent jusqu’à la fin du mois de juin. Les éducateurs espèrent pouvoir organiser un déplacement dans un autre club ayant un effectif suffisant de U6. 
Le mot du coach :
Très content de l’ensemble des joueurs, ils nous ont tous impressionné, ainsi que les éducateurs des autres équipes. Je préfère ce rugby, plus de mouvements, moins de place pour les gros gabarits, moins de peur du contact, les deuxièmes années font moins la différence face aux premières années. Et tout le monde y trouve son compte. Mais ce type de rugby de mouvement ne permet pas une bonne défense. Il faudra s’adapter, travailler les récupérations de balles par d’autres moyens que des phases au sol.

Julien, coach des U6

Posté le 14 mai 2019

Rejoignez-nous !

Nos partenaires


Haut