Entre ciel et
marine

Historique

Au départ, la "Combinaison"

C’est au Havre en 1870 que le rugby fait ses premiers pas en France : à cette époque en effet, d’anciens élèves d’Oxford et de Cambridge venus travailler dans des entreprises de négoce havraises avaient pris l’habitude de se retrouver sur un terrain vague sur le bord de mer pour pratiquer la "combinaison" (combination en anglais), l’ancêtre du rugby et du football.

 

/uploads/media/files/histoire/sanvic-1880.jpg

Sanvic, la première demeure de l'Ovalie

 

Deux ans après, le HAC, 1er club sportif français, voit le jour. Il est fondé par Frédérick Field LANGSTAFF, un havrais d’origine anglaise. Avec ses collègues, le premier président du H.A.C (1872-1884 puis 1887 à 1900) structure le club. La "combinaison" étant abandonnée, il y a tout de suite deux sections, l'une de football, l'autre de rugby. Les dirigeants cherchent un emplacement convenable et le trouvent dans une proche commune reliée au Havre : la commune de Sanvic. Situé devant l'église, ce terrain, loué 600 Frs l'an, commence à être utilisé en 1882. Il l'est toujours par la section rugby et a reçu le nom de Stade Langstaff en 1925 après le décès de William Ramsay LANGSTAFF (président de 1901 à 1925), fils ainé de Frédérick Field LANGSTAFF.

/uploads/media/files/histoire/wood.jpg

Les couleurs !

Les couleurs du club sont définitivement choisies en 1891. Après de longues controverses, les uns préconisant le bleu ciel de Cambridge, les autres le bleu marine d’Oxford, le révérend J.E. ORLEBAR, président de 1884 à 1887, décide qu’elles seront doubles : CIEL ET MARINE.

Ces couleurs sont toujours celles du Club, en cercles de 5 cm de hauteur, alternant le bleu ciel et le bleu marine.

A l'époque, les maillots etaient cousus main par les joueurs eux-mêmes ou par leurs compagnes. Pour ce faire, ils utilisaient des textiles comme la toile de jute ou voile de bateau, 

Même si le rugby moderne oblige à afficher le nom ou le logo des partenaires sur les maillots , nous gardons la trame d'origine des bandes horizontales . C'est une racine, une marque de respect de "l'Ancien" et qui doivent pérenniser les générations futures .

 

 

/uploads/media/files/histoire/hac-rugby-ba-07-1900.jpg

Les heures de gloire

1899

La section rugby prend véritablement son essor en 1899, lorsque de nouveaux joueurs décident d’éduquer les jeunes de l’Ecole du Commerce, attirant de nouveaux pratiquants qui se consacreront exclusivement au rugby.

fin XIXème

A la fin du XIXème siècle, la France compte seulement quelques clubs sportifs. Ils voient le jour à Paris d’abord, puis en province dans les grandes villes universitaires comme Bordeaux, Toulouse ou Lyon, et enfin plus près du Havre, par contagion sportive, à Caen, Rouen, Elbeuf et Evreux.

/uploads/media/files/histoire/a-lancienne.jpg

1902

Le Midi commence à bouger sérieusement à partir de 1902. Le HAC est alors au sommet de sa forme : jusqu’en 1910, le club se qualifie chaque année pour les demi-finales du Championnat de France. Toutefois, tombant immanquablement en demi-finale contre un club parisien, le HAC échouera toujours aux portes de la finale et ne pourra jamais rencontrer ses principaux concurrents provinciaux du sud de la France en match officiel.

La première guerre

Lorsque la 1ère guerre mondiale arrive, la section du HAC cesse son activité. En 1919, la tâche des dirigeants havrais pour relancer la pratique du ballon ovale s'annonce très difficile : de nombreux joueurs ont été tués, portés disparus ou blessés. Cependant, ceux qui ont eu la chance de revenir reprennent leur place et de nouveaux joueurs sont formés.

Le HAC retrouve donc rapidement un niveau de jeu élevé. De grands clubs continuent à venir au Havre : le Stadoceste Tarbais, la Section Paloise…Pour fêter son cinquantenaire, le HAC organise un match de gala contre le Racing Club de France qui se déplace avec tous ses internationaux. En 1924-1925, le HAC se classe 1er ex aequo du Championnat de France. Mais le club venait de vivre ses dernières heures de gloire.

Les moments difficiles

La section rugby du HAC devait en effet connaître des difficultés à partir de 1925.

La popularisation du ballon rond

D’une part, l’esprit traditionnel du jeu disparaît au fur et à mesure que la colonie anglaise du Havre se disperse à la suite de la 1ère guerre mondiale.

D’autre part, la jeunesse locale se tourne de plus en plus vers le football, sport dans lequel le HAC se distingue particulièrement.

La fuite au soleil

Enfin, le rugby se développant davantage dans les régions du sud de la France, les mécènes se font de plus en plus rares, alors même que la situation géographique du club exige des moyens financiers plus importants pour rencontrer les équipes d’un niveau élevé.

/uploads/media/files/histoire/1958.jpg

Survivre

Quoiqu’il en soit, des dirigeants fidèles, presque tous anciens joueurs, tiennent encore la barre et parviennent à attirer de très bons éléments pour renforcer d’excellents joueurs locaux. La compétition continue donc avec des fortunes diverses ; ainsi en 1931, le HAC dispute les matchs de barrage pour accéder aux phases finales du Championnat de France. Mais à partir de 1932, la section rugby du HAC doit faire face à des difficultés financières croissantes qui perturbent considérablement l’essor du rugby au Havre : il n'est plus question de recrutement extérieur et la priorité est donnée à la formation.

/uploads/media/files/histoire/verdun.jpg

La seconde guerre mondiale

La Seconde Guerre mondiale survient. Le HAC perd de nouveau des joueurs ; le stade Langstaff est bombardé, les tribunes sont détruites. A la libération, quelques dirigeants, aidés par des joueurs et des supporters fidèles, vont remettre le terrain en état, reconstruire une tribune et des vestiaires, pendant que l’équipe première dispute le Championnat de France de division d’honneur.

Le retour

Il faut une dizaine d’années pour que les efforts commencent à payer : au cours de la saison 1965-1966, le HAC est sacré Champion de Normandie ; la saison suivante, le club accède à la troisième division ; il s’y maintiendra jusqu’en 1975. Depuis cette date, le HAC oscille entre la 3ème division du Championnat de France et la division d’honneur régionale, en s’efforçant de défendre crânement l’honneur du club doyen.

1969
/uploads/media/files/histoire/edr-equipe.jpg

Rejoignez-nous !

Nos partenaires


Haut