HAC – Surgères : 27-21 – Victoire au bout… mais copie à revoir !

Sep 15, 2020 | Le club, Séniors

Dimanche 13 septembre, au Stade Deschaseaux, pour le compte de la première journée de championnat de Fédérale 2, le HAC Rugby a battu le SC Surgères 27 à 21 (MT : 20-13). Arbitrage de Nicolas Vialette (comité Ile-de-France).

Pour le HAC : Trois essais de R. Becquet (10’ et 35’) et de Y. Mamouri (56’) ; trois transformations de L. Cozens ; deux pénalités de L. Cozens (20’ et 26’).

Pour le SCS : Deux essais de J. Masse (40’ + 2) et B. Dimeck (47’), une transformation de R. Chauvet, trois pénalités de R. Chauvet (17’, 31’ et 76’).

Cartons jaunes : T. Geffroy (38’), B. Rouch (39’), B. Tixier (69’) et C. Danfakha (80’) pour le HAC ; J. Hoorelbeke (30’) pour le SCS.

Evolution du score : 7-0, 7-3, 10-3, 13-3, 13-6, 20-6, 20-13. MT. 20-18, 27-18, 27-21.

HAC : A. Buray, R. Becquet, S. Le Bodo, T. Geffroy, C. Danfakha, D. Clamy Edroux, J-B. Lourenco, G. Buzelin, J. Lezat, L. Cozens, S. Maillard, E. Cortes ©, J. Henry, I. Person, Y. Mamouri, C. Fouineau, J. Soye, M. Niakate, B. Rouch, D. Smith, N. Flandrin, B. Tixier. Entr.: S. Tazaoui. Adjoint terrain : M. Cusack. Soigneur : A. Lafarge. Préparateur physique : A. Djaé.

SCS : B. Robin, J. Masse, J. Hoorelbeke, P. N’Diaye, J. Vialex, B. Dimeck, J. Alvarez, T. Riffaud ©, A. Ugille, B. Sapparrart, L. Drean, V. Ramade, A. Weermeer, J. Morville, R. Chauvet, D. Humbert, G. Boissart, J. Bariller, M. Giraud, M. Auguste, T. Sales, A. Da Silva. Entr. : J. Verbois.

Les huit heures de car pour retourner sur leurs terres de Charente-Maritime, les Surgériens ont du les trouver longue. Ils auront eu le temps de refaire le match. Car il faut bien se l’avouer, si les Dieux du sport ont penché en faveur des Normands, le SC Surgérien, lui, aurait peut-être mérité un petit peu plus que le bonus défensif.

Mais ne faisons pas la fine bouche en ce jour d’ouverture. Et puis, ma foi, cette victoire, nos Havrais ne l’ont tout de même pas volée. Même si l’indiscipline est venue ternir un tableau qui s’annonçait splendide jusqu’à cinq minutes avant la pause citrons. Les hommes de Samy Tazaoui prirent le taureau par les cornes dès l’entrée dans l’arène. Privé du cuir, le XV Surgérien devait faire face aux vagues Ciel et Marines. Le première ligne R. Becquet inscrivant le premier essai des locaux (10’) en force. Même scénario, bien plus tard (35’), où ce même R. Becquet signait son doublé du jour, toujours en force. Mais allez savoir pourquoi… c’est à ce moment-là que le HAC sortit du match. Deux cartons jaunes en deux minutes ! Le résultat ne se fit pas attendre bien longtemps : un essai encaissé (39’) de J. Masse, puis un suivant dès le retour des vestiaires (47’) signé B. Dimeck, mirent le doute dans les têtes havraises. Dès lors, ce sont les Surgériens qui squattèrent le camp du HAC. Heureusement que par une de ses rares percées, l’équipe normande trouvera une nouvelle fois le chemin de l’en-but adverse par, il faut le souligner, une magnifique attaque, avec en conclusion, une passe de I. Person pour Y. Mamouri qui se fera un plaisir de plonger entre les perches (56’).

Il faudra tout le courage et l’abnégation des Ciel et Marines pour repousser, jusqu’au bout, les ultimes assauts du SCS.

Récit et crédit photos, Jean-Marc Ramel, notre envoyé spécial

Ils ont dit…

Simon Maillard (n°11 du HAC) : « On a fait trop de fautes » « Le maître-mot était pourtant discipline. Mais on a beaucoup trop fait de fautes… Mais lorsqu’il a fallu défendre notre ligne d’essai, on l’a bien fait…Dans les moments difficiles, il faut courber le dos et rester présent, et c’est ce qu’on a fait. »

Luke Cozens (n°10 du HAC) : « Surgères méritait la victoire » « L’année dernière on avait perdu notre premier match, donc, la chose positive, c’est la victoire. Mais aujourd’hui, c’était un match bizarre. On commence bien, puis, on commence à faire trop de fautes… Surgères mérite la victoire. On a eu de la chance. Moi, je ne suis un top joueur, mais je me discipline… J’attends plus que ça de l’équipe. Lorsque nous jouons proprement, nous sommes une bonne équipe… mais on manque de maturité. Chaque semaine on fait passer le même message ; maintenant je veux voir plus que ça… »

Samy Tazaoui (manager du HAC) : « C’est une alerte » « Par moment, on a réussi à mettre en place la stratégie voulue et à mettre le feu dans la défense adverse. Ça, c’est bien. Après, on a eu beaucoup de passages à vide, de l’indiscipline. Vingt-six pénalités dans le match, ça fait beaucoup. C’est une alerte ; il ne faut pas faire ça toute l’année… On prend quatre cartons jaunes, c’est beaucoup. Face à des équipes plus solides que Surgères, si on refait ça, on va le payer cash. Heureusement que les gars ont eu une grosse paire de c… à la fin pour pouvoir sauver la baraque. »

Franck Mirebeau (coprésident du HAC Rugby) : « Un match tendu » « C’était un match tendu, avec une belle équipe en face, que l’on a découvert. Il y avait une belle opposition… Un contexte un peu particulier pour le public avec des règles à respecter pour une situation qui n’est pas normale. »

Jérémy Verbois (entraîneur du SCS) : « Déçu et frustré » « On a eu 20 mn d’absence où on les a regardé. J’aurais pensé qu’on mettrait plus d’intensité d’entrée. On prend des points très rapidement ; Le Havre joue bien. Puis on met la main sur le ballon et on les met à la faute. On prend le match en main et on ne les revoit pas de la deuxième mi-temps. Je suis assez en colère et frustré. Je n’en veux pas souvent aux arbitres, mais là… Essai (pour Surgères) à la 82’ sur un ballon porté où le HAC écroule ; et l’arbitre met un carton sans essai de pénalité, ben, c’est une faute d’arbitrage. Donc je suis déçu pour mes joueurs parce qu’aujourd’hui on devait repartir avec le victoire. »

Mathieu Giraud (n°19 de Surgères) : « Pas été récompensés » « On a été plutôt dominateur devant et sur la touche, mais on n’a pas été récompensés… L’arbitre a été sévère avec nous… Nos lancements de jeu étaient bons, les touches efficaces, mais on a été écroulés, il y avait des fautes dans tous les sens, mais l’arbitre n’a pas considéré que c’était favorable à l’attaque. On ramène seulement un point de bonus qui est plus que mérité. »

Nouveauté ! Les deux matchs du jour étaient diffusés en direct sur YouTube. Un lien avait été mis en place sur la page Facebook du HAC rugby. Des centaines de personnes ont suivi le match, en son réel. « On s’est aperçu qu’il y avait des gens de très loin qui se sont connectés pour regarder le match. Ça, c’est très bien parce qu’on sait qu’on exporte des matchs de Fédérale 2 cette saison » nous dit Franck Mirebeau, un des coprésidents havrais, ravi.